top of page

Abonnez-vous aux articles financiers !

Merci de vous être abonné !

REER ou CELI : Quelle est la différence et lequel choisir ?

Dernière mise à jour : il y a 13 heures

Au Canada, il existe deux façons courantes d'économiser : le REER ou le CELI. Mais laquelle de ces deux options est la plus avantageuse pour vous ? Les deux ont leurs propres avantages fiscaux et caractéristiques d'investissement. Toutefois, pour faire un bon choix, vous devez comprendre leurs différences et connaître les facteurs qui vous motivent à épargner.


Par conséquent, si vous voulez mieux comprendre ce qu'est le REER ou le CELI, cet article détaille leurs différences pour vous aider à prendre une bonne décision entre les mains d'un conseiller financier expérimenté.



Qu'est-ce que le REER ?


Le REER est l'acronyme de Régime Enregistré d'Épargne-Retraite et est conçu pour aider les Canadiens à épargner pour leur retraite. Il s'agit également d'un type de compte d'investissement qui présente des caractéristiques particulières, il ne s'agit donc pas d'un simple compte d'épargne.


Les avantages :

- Tout les montants cotisés dans ce compte sont déductible d'impôt

- Tout les revenus ou gains en capital fait à l'intérieur de ce compte sont libres d'impôt, toute-fois ils sont reportés lors d'un retrait.

- Les choix de placement sont les mêmes qu'un CELI.


Les désavantages :

-Il existe une limite d'argent pouvant être déposé dans le REER.

-Les retraits sont imposable selon votre taux d'imposition.



Qu'est-ce que le CELI ?


Le CELI désigne le Compte d'Épargne Libre d'Impôt. Il est mis en place pour que les personnes âgées de 18 ans et possédant un numéro de sécurité sociale puissent placer leur argent dans un compte d'investissement.


Les avantages :

- Tout montants mit dans ce compte sont libres d'impôt.

- Tout revenus ou gains en capital fait à l'intérieur de ce compte sont libres d'impôt.

- Tout retrait avec ou sans gains en capital est libre d'impôt.

- Les choix de placement sont les mêmes qu'un REER.

Les désavantages :

- Les frais administratifs et autres frais liés à un CELI (si applicable) ne sont pas déductibles d'impôt.

- les intérêts payés sur l'argent emprunté pour cotiser à un CELI ne sont pas déductibles d'impôt

-Il existe une limite d'argent pouvant être déposé dans le CELI.

-Les cotisations dans le CELI ne sont pas déductibles d'impôt.

Différence entre CELI et REER


Choisir entre REER ou CELI est toujours un choix difficile. La décision dépend de vos objectifs d'épargne et du type d'avantage fiscal qui vous aidera à les atteindre. Les deux comptes ont leurs mérites. Toutefois, vous devez également tenir compte de votre situation financière et fiscale actuelle avant de prendre une décision finale.


La principale différence entre CELI et REER dont vous devez être conscient est l'implication fiscale. Dans le cas du REER, il offre une déduction fiscale lorsque vous contribuez, mais vous devez malheureusement payer des impôts lorsque vous effectuez un retrait.


En revanche, l'un des inconvénients du CELI est qu'il ne présente aucun avantage fiscal initial, mais contrairement au REER, aucun impôt n'est dû sur les retraits, y compris sur la croissance.


Un autre fait important est que le REER sert principalement à épargner pour votre retraite tout au long de l'année. Dans le cas du CELI, il s'agit d'une alternative idéale pour réaliser des projets ou disposer d'un fonds d'urgence.


Cependant, malgré leurs différences, le REER et le CELI sont tous deux des comptes non imposablesen phase d'accumulation qui peuvent aider tout individu à atteindre rapidement ses objectifs d'épargne.


REER ou CELI : lequel privilégier ?


Le revenu

Pour savoir laquelle privilégier, vous devez comparer votre tranche d'impôt sur le revenu que vous payez chaque année avec celui que vous prévoyez de payer à la retraite.

  • Si vous avez un niveau élevé d'impôt alors choisir le REER est une bonne décision, cela vous permettra d'économiser davantage d'impôt pour chaque dollar investi dans le REER.

  • Si vous avez un niveau bas d'impôt alors choisir le CELI est une bonne décision, cela vous permettra d'accumuler vos cotisations REER au fil des années.


L'objectif

Réfléchissez ensuite à vos besoins, à ce que vous voulez, ou plutôt à vos raisons d'épargner.

Si vous cherchez à bien vivre votre retraite, alors le REER est une bonne option généralement, mais si vous cherchez à épargner pour différents projets avant la retraite, alors le CELI est généralement préférable. Votre choix dépend entièrement de votre situation personnelle et de vos objectifs.


La synergie

Vous pouvez aussi utiliser les deux comptes simultanément si vous avez les liqudités. Une stratégie valorisée est d'investir au maximum dans son compte REER et dans le cas ou une personne aurait un retour d'impôt à la fin de l'année cette personne investirait une partie ou la totalité dans son compte CELI. De cette façon cette personne maximiserait fiscalement au maximum ces deux comptes.




Si vous avez encore des doutes sur ces deux options d'épargne ou si vous voulez obtenir un de ces deux compte, vous pouvez contacter un conseiller financier indépendant.





Conseiller en sécurité financière indépendant | Audris Poulin-Leduc

Audris Poulin-Leduc

Conseiller en sécurité financière | indépendant AMF : 243085


Travaillant en partenariat avec plusieurs partenaires financiers, Audris Poulin-Leduc, conseiller financier indépendant propose une service basé uniquement sur la réussite de ses clients.

Nous prônons des relations avec des clients qui misent sur des services se basant sur la dubabilité, l'honnêteté et la qualité afin d'améliorer leurs finances et d'atteindre leurs objectifs et ambitions personnelles. Que l'objectif soit simplement la recherche d'un produit ou d'un service de planification d'objectifs, nous serons fier de vous conseiller et ce sans pression.



Mission :

Aider les Québécois à atteindre leurs ambitions et leurs objectifs financiers, en offrant un service de haute qualité et à long terme tout en les instruisant sur les bases financières